19 Mai 2016

Google I/O 2016, ce qu’il faut retenir de la keynote

Hier pendant 2 heures, plus de 7000 personnes étaient présentes à Mountain View pour assister à la keynote de la Google I/O 2016. Il y avait aussi plus de 500 I/O Extended organisés à travers le monde pour la suivre en direct !

Retrouvez ci-dessous l’essentiel des annonces.

io16-social

Google Assistant

Google Assistant, comme son nom l’indique, est un assistant personnel virtuel. Il s’agit d’une évolution de la recherche vocale Google Now avec une différence fondamentale : il permet de dialoguer ! Actuellement avec Google Now, vous posez une question, il vous répond, et c’est tout. Avec Google Assistant vous pouvez avoir une véritable conversation.

Dans un des exemples donné par Sundar Pichai l’utilisateur demande ce qu’il y a au cinéma puis affiche sa recherche en précisant “Je veux un cinéma dans tel quartier” puis les “Films pour les enfants”. A chaque fois l’assistant comprend ce à quoi l’utilisateur fait référence sans lui demander précisément de quoi il parle.

Google Home

Le Google Home est un objet connecté de la forme d’une enceinte qui sera en partie personnalisable. Il permet d’utiliser Google Assistant, dispose de fonctionnalités multimédias et communique avec un Chromecast.

08446166-photo-google-home

Google Home peut réaliser des actions simples comme programmer une alarme ou envoyer un SMS mais peut aussi se brancher à la centrale domotique de la maison et contrôler les lumières ou les thermostats compatibles. Les services de Google ne sont pas les seuls connectés, plusieurs partenaires ont déjà intégrés leurs services à Google Home comme Spotify, Uber ou OpenTable. Il sera donc possible de réserver une table de restaurant, un VTC ou une place de cinéma directement par la voix.

La vidéo de démonstration montre un scénario très intéressant, j’attends avec impatience le lancement du produit pour avoir les premiers véritables retours utilisateurs et aussi savoir si cela fonctionnera aussi bien en France qu’aux Etats-Unis.

Android N

Le nouveau nom d’Android n’a pas été annoncé, les rumeurs sur Android Nutella n’étaient pas fondées. Vous pouvez même donner votre avis pour le nom sur android.com/n, enfin presque, comme l’indiquent les consignes relatives aux propositions : ce n’est qu’un divertissement.

Capture

Au delà du nom, Google a focalisé sur les nouveautés d’Android N au niveau des performances, de la sécurité et de la productivité. Il est par ailleurs d’ores et déjà possible de rejoindre le programme bêta d’Android (android.com/beta) pour recevoir les mises à jour d’Android N directement en OTA si votre téléphone est compatible !

Performance

Concernant la performance, l’API Vulkan permettra d’avoir de meilleures performance 3D (30 à 60% selon Google). Le temps d’installation des applications devrait être réduit de 75% et le code compilé réduit de 50% grace au nouveau compilateur JIT. Enfin Google a optimisé ART pour améliorer la vitesse de démarrage.

Sécurité

Avec Android N le chiffrement se fera au niveau du fichier et non plus du disque en entier. Les mises à jours seront aussi entièrement masquées pour l’utilisateur, elles seront téléchargées en arrière plan et installées au redémarrage.

Productivité

Deux fonctionnalités ont été mises en avant : le multi-fenêtre et le picture in picture.

Le multi-fenêtre permettra de diviser une application en deux pour pouvoir interagir avec deux applications en même temps. Ce mode correspond au picture in picture sur Android TV.

Allo et Duo

Google a annoncé le lancement de deux applications cet été : Allo, une messagerie intelligente et sécurisée, et Duo, le concurrent de Facetime d’Apple. Ces deux applications seront disponibles sur Android et iOS.

0258000008446184-photo-google-duo

La différence entre Allo et une application de messagerie “classique” est que l’assistant de Google y est complètement intégré. Cela permet grâce au machine learning de proposer des réponses automatiques personnalisées au contexte et à l’utilisateur. Cela fonctionne aussi avec les photos envoyées, qui seront analysées par Google. L’avantage d’Allo est qu’il sera possible d’effectuer des recherche sur Google à plusieurs et de réserver par exemple un restaurant sans quitter son application. Il sera aussi possible de discuter directement avec l’assistant personnel de Google.

Duo est un concurrent direct à Facetime. Google annonce que l’application sera très fluide même dans des conditions de réseau qui ne sont pas optimales. La fonctionnalité mise en avant par Google est “knock knock”, qui permet à l’utilisateur de voir la personne qui l’appelle avant de décrocher, cela permet de donner un contexte à la conversation.

Si vous le souhaitez vous pouvez déjà vous préinscrire pour recevoir Google Duo et Google Allo le jour de leur sortie !

Android Wear 2.0

Outre le fait de proposer un nouveau clavier pour la montre qui permettra d’utiliser un mode de saisie manuscrite, la principale annonce est que les applications pourront s’exécuter en stand alone sur la montre. Cela signifie que les applications n’auront plus besoin de passer le téléphone pour accéder au réseau.

Il sera par exemple possible d’aller courir avec sa montre, sans téléphone, et écouter de la musique qui aurait été synchronisée sur Spotify.

035C000008446202-photo-google-i-0-2016

Google Daydream

Google a annoncé son offensive dans la réalité virtuelle lors de cette Google I/O. Pour cela Google a travaillé sur trois niveaux :

  • Smartphone : Google certifiera des téléphones Android N “VR Ready” produits par les grands noms du secteurs
  • Design : Google propose un design de référence pour les casques et les contrôleurs
  • Moteur de recherche : une interface dédiée dans le Play Store pour les applications compatibles VR

Sans titre-1

Firebase

Google a annoncé l’ajout de nouveaux outils à Firebase pour devenir une trousse à outil pour développeur. Firebase sera intégrée aux Google Play Service et aura une console unique. La solution permet de mesurer les statistiques d’utilisation de l’application (Firebase Analytics) et intègre Google Cloud Messaging.

Si la solution semble gratuite, il faudra payer pour lever des limitations de volume ou certaines fonctionnalités.

0258000008446218-photo-google-firebase

Android Instant Apps

Google est en train de travailler sur un système qui permettrait d’exécuter une application en streaming sans devoir la télécharger sur le store. Cela permettrait par exemple d’ouvrir directement la page produit d’une application de e-commerce lorsque l’on clique sur un lien (web) de celle ci. Si l’utilisateur le souhaite il pourra ensuite télécharger l’application pour la conserver.

La technologie repose sur les deep links des applications et fonctionnera à partir de Android Jelly Bean.

035C000008446220-photo-google-i-0-2016

Share