1 Fév 2016

Actualité de janvier 2016

Un petit tour de l’actualité marquante de ce début d’année 2016 avec au programme de l’open-source, de l’intelligence artificielle et la fermeture d’une plateforme utilisée par plus de 500 000 applications…

Google bat un champion humain au jeu de go

Le jeu de go était le dernier jeu de plateau ou l’homme pouvait encore battre la machine. Vingt ans après la victoire de Deep Blue (IBM) sur Garry Kasparov aux échecs Google a annoncé avoir battu le champion d’Europe de Go !

Le jeu de go est le graal de l’intelligence artificielle et de nombreuses entreprises s’intéressent à ce jeu depuis des décennies. Ce jeu aux règles simples a un nombre de combinaisons gigantesques : 10E170 alors que pour les échecs il n’y en a que 10E50 ! Il est donc totalement exclus de parcourir l’ensemble de ces possibilités via un arbre de recherche.

Microsoft publie en open-source de nouveaux outils

Microsoft vient de rendre open-source une grande partie de Chakra. Il s’agit de la machine virtuelle JavaScript d’Internet Explorer (à partir de la version 9) et de Edge. L’objectif de Microsoft est de le rendre compatible avec Node.js et Ubuntu. Une pull-request a d’ores et déjà été faite par Microsoft  afin de permettre de l’utiliser avec Node.js.

Microsoft souhaite aussi être sur le devant de la scène dans le domaine de l’intelligence artificielle. C’est pourquoi l’entreprise a mis à disposition CNTK (pour Computational Network ToolKit). Il s’agit de son système qui repose sur le deep learning. CNTK affiche, d’après Microsoft, de très bonnes performances notamment lorsqu’il combine plusieurs processeurs graphiques. L’objectif est de profiter de la communauté de chercheurs pour améliorer son outil.

Fermeture de Parse

Trois ans après avoir été racheté par Facebook, Parse annonce sa fermeture. Le système est utilisé par plus de 500 000 applications et l’annonce de sa fermeture a eu l’effet d’une bombe dans la communauté. Cependant Parse ne sera pas fermé tout de suite mais dans un an et plusieurs outils seront mis à la disposition des développeurs pour exporter ses données et le serveur de Parse.

Share