5 Oct 2015

Corriger les problèmes d’optimisation de SQL Server 2014 pour Sharepoint 2013

Si vous utilisez SQL Server 2014 avec Sharepoint 2013, vous avez sans doute remarqué des soucis de performances lors de l’activation de plusieurs features faisant appel à la base de données. Le principal symptôme est souvent une utilisation continue du CPU par SQL Server (généralement à 25%) et il faut une demi-journée au serveur pour revenir à un état normal.

Ce symptôme peut être reproduit quand Sharepoint doit accéder à SQL Server lors par exemple de l’utilisation de la méthode GetFile de SPFile à l’activation d’une feature ou en Powershell.

Le responsable est le moteur d’optimisation de requête SQL Server 2014. Il est incompatible avec les requêtes générées par Sharepoint 2013.

Pour corriger ce problème, voici la procédure à suivre :

– Ouvrez “SQL Server Configuration Manager”

Capture1

– Sélectionnez “SQL Server Services” et sur votre droite, faîtes un clic-droit sur votre instance SQL et cliquez sur “Properties”

Capture2

Capture3

– Cliquez sur l’onglet “Startup Parameters”

Capture4

– Dans le champ texte, indiquer “-T9481” en respectant la casse, cliquez sur “Add” et validez par “OK”

Capture5

– De nouveau sur l’instance, faîtes un clic-droit et sélectionnez “Restart”

– Pour vérifier que la manipulation a été correctement effectué, ouvrez “SQL Server Management Studio”, sélectionnez l’instance qui a été corrigée, cliquez sur “New Query”, indiquez “dbcc tracestatus” et cliquez sur “Execute”

Capture6

– Si un résultat apparaît comme ci-dessous, alors la manipulation a bien été effectué.

Capture7

 

NB : Si vous avez installé SQL Server 2014 en Update depuis SQL Server 2012, ce souci de performance ne devrait pas poser problème.

Share